logo

Balade moto : découvrez les gorges de l’Ain

Les Gorges de l’Ain font partie des incontournables lors d’un séjour dans le Haut-Bugey, dans la région Rhône-Alpes. Autrefois connue par son ancien nom « Igneus », la rivière d’Ain prend sa source en Bourgogne-Franche-Comté.

Avant de se jeter dans le Rhône, elle suit un parcours tortueux creusé dans la roche et bordé de corniches et d’une végétation luxuriante. Cela nous offre une variété de paysages à découvrir en moto.

Les Gorges de l’Ain: les circuits possibles ?

Les Gorges de l’Ain sont un véritable régal pour les yeux. Déjà, la topographie nous offre de nombreux points de vue imprenables sur les environs. Les ponts et les différents barrages hydroélectriques y contribuent énormément.

Prendre la moto décuple le plaisir. Le tracé des routes suit en fait le parcours sinueux de la rivière d’Ain. Chacun est libre de composer son circuit à son rythme et selon ses convenances, surtout qu’il est possible de passer d’une rive à l’autre au niveau des différents ponts ou viaducs (Pont de Serrières, Viaduc de Cize…).

Les puristes vous recommanderont toutefois de prendre comme point de départ Poncin de remonter la rive gauche jusqu’au barrage de Coiselet. Traversez ensuite le pont pour rejoindre la rive droite, descendre vers Merloz et revenir vers le point de départ. En tout, ce parcours fait 90km. Il ne s’agit pas ici d’une course de vitesse, mais de bien prendre son temps pour admirer le paysage, profiter de la tranquillité et prendre du plaisir sur son deux-roues.

La remontée de la rive gauche

La rive gauche possède de nombreux sites touristiques. Pour commencer, rejoignez le village de Champeillon. Vous y trouverez un four banal datant de 1771. Poussez ensuite jusqu’à La Cueille pour découvrir le château édifié par les seigneurs de Coligny et la Chapelle Saint-Antoine. Continuer ensuite vers Serrieres-sur-Ain et admirer le pont de 35m de haut avec son arche centrale de 124m d’ouverture.

Quelques kilomètres plus loin, vous arriverez sur le village typique de Bolozon et son pont en pierre de deux étages. Le parcours vous emmène ensuite à Bombois. N’hésitez pas à visiter la Maison des Gorges de l’Ain et à vous rendre sur le point de vue donnant sur les falaises de La Lia. Direction enfin le Coiselet pour clore la première partie de la découverte des Gorges de l’Ain.

Quid de la rive droite ?

Pour rejoindre l’autre rive, traversez le pont barrage de Coiselet avec ses 37,5m de hauteur et ses 10km de retenue. Rejoignez le vieux village de Coisia et son église du XIIIème siècle. Continuez jusqu’à la cité médiévale de Conflans avec son château et son donjon datant du XVème siècle.

Quelques kilomètres plus loin, vous arriverez sur Romanèche. N’hésitez pas à visiter l’église Saint-Paul puis rejoignez le point de vue pour admirer le paysage magnifique de l’Ain. Une fois passé par le village de Hautecourt, vous aurez un aperçu sur l’île Chambod.

Il s’agit d’une base de loisirs: pique-nique, baignade en été, bateau promenade… Rejoignez enfin le village de Poncin pour clore votre périple. Cette ancienne cité médiévale possède également ses attraits. Visitez sa Maison des Arts et empruntez le sentier pédestre vers l’Abri préhistorique de la Colombière.

  • Share

Comments are closed.