logo

Bien choisir son GPS pour moto

Petit à petit, le GPS pour moto devient un outil incontournable pour les amateurs de deux-roues. Évidemment, plusieurs modèles sont disponibles sur le marché. Et comme leurs caractéristiques techniques varient beaucoup d’une marque à l’autre, il faudra tenir compte de plusieurs critères pour ne pas regretter l’achat de son GPS pour moto.

Un bon GPS pour moto, c’est avant tout un outil pratique

Grosso modo, ce petit appareil électronique permet de connaître le trajet à suivre pour atteindre une destination définie. Pour être considéré comme un « bon GPS pour moto », l’appareil se doit avant tout d’être particulièrement pratique et facile à prendre en main.

En fait, le motard ne sera pas confortablement assis sur son siège, comme dans un véhicule. Il sera sur la selle et manipulera le GPS d’une main en tenant le guidon de l’autre. Inutile de dire que parfois, il portera même des gants épais. Les boutons pour régler l’appareil se doivent donc d’être d’assez grande taille pour faciliter la manipulation.

Autre point super important, l’écran du GPS doit être assez grand et proposer une bonne résolution. Il doit en effet être très lumineux pour assurer une bonne lisibilité en extérieur. Cela facilitera la lecture de la carte et des autres informations affichées. Si les modèles proposés ne respectent pas ces critères, il est préférable de passer son chemin. Rien de plus exaspérant qu’un GPS moto difficile à manipuler et/ou n’affichant pas correctement les données.

Les autres critères techniques à prendre en considération

Si les critères énoncés plus haut sont absolument inévitables, d’autres ne sont pas à prendre à la légère. Vous le savez, le GPS moto est généralement placé au niveau du guidon. Autrement dit, il sera directement soumis aux différentes conditions climatologiques.

Et comme le GPS doit y survivre pour vous guider convenablement jusqu’à destination, veillez à ce que le modèle soit certifié résistant IPX7. En somme, il ne doit craindre ni la pluie, ni le soleil, ni la neige. L’appareil doit également supporter une immersion d’une demi-heure dans un mètre d’eau.

L’alimentation du GPS moto est à prendre en compte. Certains modèles se branchent directement sur la batterie de la moto. D’autres sont pourvus de batterie rechargeable. Pour ces derniers, il faudra donc toujours vérifier si la charge restante vous permettra d’effectuer le trajet désiré.

Le bon GPS avec le bon casque

Le choix du GPS peut également se faire en fonction de votre casque. Certains modèles de casques comme le Schuberth R2 et son système de communication SC-1 ou le Nolan N40.5 GT et son kit NCom B1.4 peuvent être connectés directement au GPS via la technologie Bluetooth.

Le motard entendra donc directement les indications du GPS dans son casque. Il pourra ainsi se focaliser sur la conduite et aura moins tendance à baisser les yeux pour regarder l’écran. Ceci dit, certains casques comme le Nolan 100 5 et le Shoei RYD facilitent grandement la lecture du GPS. Ils offrent en effet un champ de vision large au motard. Ce dernier pourra donc consulter son GPS sans totalement quitter la route des yeux.

  • Share

Comments are closed.