logo

Appli : Liberty Rider, l’ange gardien du motard

liberty rider

Passionné ou simple utilisateur de deux-roues, Liberty Rider est une application spécialement conçue pour vous. Une de plus dites-vous, et bien, vous avez tort. En cas d’accident lors de vos balades en solo, elle pourrait tout simplement vous sauver la vie.

Les origines de l’application Liberty Rider

Liberty Rider est une application développée par une start-up française. À l’origine du projet, on retrouve Emmanuel Petit, un jeune Toulousain passionné de moto. Pour ne pas inquiéter ses parents lorsqu’il roule seul sur les routes de campagne, il cherche en vain sur internet des applications adéquates. C’est ainsi qu’il a eu l’idée de créer Liberty Rider, en s’associant avec Julien LE, jeune diplômé de l’IFAG. Plus tard, ils seront rejoints par Jérémie Fourmann et Martin D’Allens.

Une étude de la sécurité routière, réalisée en 2012, est à la base du projet « Liberty Rider ». Elle démontre effectivement que, sur 3 accidents mortels, deux ont eu lieu lorsque le motard est seul et en campagne. La prise en charge de l’accidenté dès la première heure suivant l’accident augmente pourtant ses chances de survie. En cas d’accident, si le motard n’est pas en mesure d’appeler lui-même les secours, ou d’annuler la procédure d’appel automatique de Liberty Rider, les services d’urgence (et les personnes à contacter définies par l’utilisateur) seront avertis.

Comment fonctionne l’application Liberty Rider ?

Une fois installée, l’application Liberty Rider va utiliser les données recueillies en temps réel par les capteurs présents dans votre smartphone. Un algorithme lui permettra alors de définir avec précision si vous êtes victimes d’un accident ou non.

Par exemple, l’application fait la différence entre une chute à l’arrêt et une chute à plus de 30km/h. La procédure d’appel d’urgence peut être annulée par le motard s’il juge qu’il est sorti indemne d’un accident détecté. Liberty Rider a été spécialement conçu pour être fonctionnel en campagne. Ainsi, il peut fonctionner sans connexion internet. Il lui faut tout simplement une petite barre de réseau et un signal GPS pour alerter les secours et leur indiquer votre position exacte.

Les premiers gestes à respecter chez le motard accidenté

Si l’application Liberty Rider peut aider à augmenter les chances de survie d’un motard accidenté, elle ne doit surtout pas empêcher l’aide à la personne en danger.

Nous ne sommes pas tous des experts en secourisme, mais quelques gestes simples pourront faire la différence.

Premièrement, vous pouvez baliser le lieu de l’incident pour éviter le sur-accident. Mettez un obstacle en amont et en aval pour faire ralentir les conducteurs.

Ensuite, vous pouvez vérifier l’état du motard. Est-il conscient ? Est-ce qu’il respire ? Son cœur est-il en activité ? Pour l’aider à respirer, vous pouvez ouvrir délicatement l’écran du casque. Mais n’essayez surtout pas de retirer le casque.

Sachez que les derniers modèles de casque comme le Shoei GT Air, Spirit 3 ou encore la gamme Rpha 11 ont un système d’extraction des joues.

Vous pouvez vous en servir pour permettre au motard de respirer plus facilement. Mais autant que possible, laissez aux secouristes confirmés le soin de retirer le casque. Enfin, le fait de rassurer le patient sur son état, sur l’arrivée des secours… permet de le maintenir éveillé.

  • Share

Comments are closed.